Iscriviti e sostieni la cultura, è gratis!
Just some ambient music
Paper Color
Font Size

No comments yet

This article was automatically translated. ORIGINAL

Être danseur n'est-il pas aussi être un athlète?

Qu'est-ce qui se cache derrière un mouvement?

vittoria Silluzio

Ballet dancer
24th February 2021

On pense souvent que les danseurs ne sont que des artistes, négligeant le fait que pour bien performer, il faut consacrer beaucoup de temps à la préparation psycho-physique du corps, qui est dans ce cas l'instrument même de la transmission artistique. L'entraînement se déroule dans le studio de danse, sous forme de cours et de répétitions, et dans la salle de sport par le biais d'exercices spécifiques visant à la préparation athlétique du danseur. Il suffit de penser aux grands danseurs de l'histoire, sans remonter trop loin, Roberto Bolle: sa forme physique rappelle les idéaux des statues grecques. Le corps, dans l'idéal statuaire hellénique, est caractérisé par la mise en évidence des muscles et des tendons au moment de l'explosion maximale du mouvement.

L'idée du danseur-athlète requiert une conscience considérable du corps et de l'anatomie humaine afin d'atteindre de manière plus optimale les objectifs de la performance artistique.


Mais revenons à la question que nous avons posée au début... le danseur peut aussi être défini comme un athlète?
Avec l'évolution de la discipline de la danse, on exige du danseur une performance physique élevée avec la conséquence nécessaire d'une connaissance et d'une conscience du corps humain de manière à pouvoir travailler non seulement pour le but du mouvement lui-même mais pour une recherche constante d'un langage expressif et personnel (et non pour une seule compétition comme un athlète sportif).


Le type de musculature n'est pas toujours aussi développé à l'œil; en fait, l'objectif esthétique-structurel de la danse fait que les danseurs apparaissent longs et légers, mais en même temps forts. Le danseur et l'athlète en général ne sont pas seulement tenus d'utiliser les muscles pour se déplacer et s'entraîner, mais une fois obtenue la conscience nécessaire de votre corps, vous recherchez les muscles profonds, tirant le plus grand rendement. Cette méthode de travail permet de réaliser de grands mouvements, avec un moindre effort des muscles superficiels, qui n'intervient qu'après l'activation du muscle profond.


Il est cependant important de dire que la danse diffère du sport pour plusieurs raisons, la plus importante étant que le danseur ne peut et ne doit pas révéler sa fatigue, au contraire, il doit tout rendre simple pour le public qui regarde le spectacle sans percevoir l'effort qui a lieu sur scène. C'est l'un des concepts fondamentaux que l'on enseigne aux jeunes aspirants danseurs : l'effort physique est conçu et finalisé en fonction de l'histoire et du geste qui deviennent eux-mêmes le moteur du mouvement.


En résumé, tout en accordant de l'importance à l'artisticité du danseur, il est essentiel de reconnaître que le type d'implication physique est le même que celui d'un athlète, car les structures physiques utilisées et la façon dont elles sont entraînées sont presque les mêmes. N'oubliez pas que le danseur d'aujourd'hui est presque toujours tenu d'associer à ses activités de la gymnastique de soutien qui peut aider et augmenter les performances physiques et ses performances.
Ce n'est pas un hasard si Albert Einstein définit Rudolf Noureev comme "le danseur athlète de Dieu".


La "gymnastique" du danseur vise un message, est un langage non verbal qui se fraye un chemin dans le monde grâce à l'utilisation d'un corps préparé et athlétique soumis à un stress qui n'est pas sans rappeler celui des athlètes au sens le plus commun du terme.


Hey, Do you like ilSalice.org?
Support our project with a donation
IlSalice.org is an idea by artists for artists, our aim is to create a community where culture is at the forefront, a space where you can share your passions and discover new ones. That's why your contribution is precious.